Communiqué du 1er mai 2017

 

La Confédération des Praticiens des Hôpitaux appelle la communauté médicale hospitalière à faire barrage aux programmes politiques fondés sur l’exclusion d’une quelconque communauté, quelles que soient ses origines.

Le serment d’Hippocrate nous impose de soigner toutes les personnes sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions, et d’intervenir pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité.

Les leçons du passé ne doivent pas être oubliées. Le vote de dimanche prochain est un devoir moral autant que civique.