Syndicat des Psychiatres des Hôpitaux

APH et JEUNES MÉDECINS annoncent leur intention de « saisir dorénavant systématiquement la justice afin de mettre les pouvoirs publics face à leur responsabilité ». En portant plainte, ils espèrent déclencher des enquêtes judiciaires pour « faire la lumière sur tous les suicides qui surviendront parmi les praticiens des établissements publics de santé ».