Syndicat des Psychiatres des Hôpitaux

Dans un courrier à la CMH (on ne répond qu’à ses amis !) Xavier Bertrand se serait engagé à ne pas modifier le mode de décompte des heures de travail en garde, quelles que soient les révisions de la directive européenne alors que Philippe Bas et Gérard Larcher voulaient redéfinir le temps de garde à l’hôpital en périodes actives et inactives, lors du comité interministériel du 6 novembre sur l’Europe.

Il se déclare attaché au respect des engagement de Philippe Douste Blazy qui s’était engagé à ce que la totalité du temps de garde hospitalière reste considérée comme du travail, chaque Etat pouvant se doter de règles plus favorables que celles, minimales, de la législation européenne.